...
Calculateur de pierres

5 bienfaits sur le vélo

Vélo draisienne

25 Mai 2023

Le vélo est une activité physique accessible à tout âge et peut se pratiquer seul ou en groupe, en ville comme en campagne, à différents niveaux d’intensité. Véritable institution dans certains pays comme les Pays-Bas, le Danemark ou encore la Chine, la bicyclette représente une excellente alternative physique, économique et écologique face aux véhicules motorisés.

Draisienne en bois

1817 – Invention de la draisienne

Brevetée en 1818 par le baron allemand, Karl Drais von Sauerbronn, cet ancêtre du vélo est conçu à partir de bois, quelques pièces en acier, deux roues alignées et un guidon pour la direction. Aujourd’hui encore, de nombreux enfants apprennent à maîtriser leur équilibre sur une draisienne avant d’utiliser un vélo de route classique.

1860 – Commercialisation des vélocipèdes

Le vélocipède ou la michaudine est le premier véhicule à deux roues à être vraiment populaire. En comparaison de son prédécesseur, celui-ci comporte des pédales et des manivelles rotatives sur la roue avant. Ses premières commercialisations ont eu lieu dans les maisons Sergent, Michaux et Vincent.

Grand bi

1870 – Invention du Grand-Bi

À la recherche de vitesse et de grandes distances, le grand bi fait son apparition et connaît un succès colossal auprès de la bourgeoisie anglaise et française. Afin d’obtenir un vélocipède avec une meilleure propulsion à chaque coup de pédale et donc de gagner en rapidité, la taille de la roue avant a largement été rehaussée. À l’inverse, la taille de la roue arrière est quant à elle diminuée pour uniquement conserver l’équilibre.

De 1884 à 1891 – Invention du vélo moderne

Au début des années 80, la bicyclette de sécurité devient le développement le plus important dans l’évolution du vélo. Celle-ci s’apparente plus ou moins aux modèles que nous connaissons aujourd’hui avec les deux roues de même taille, la chaîne, les engrenages, les barres et les fourches. Quelques années plus tard, Peugeot rejoint l’engouement de la bicyclette en lançant la commercialisation. Ensuite, à l’arrivée des années 90, la bicyclette devient plus performante et plus confortable par l’invention du pneumatique et de l’arrivée de la chambre air, perfectionnée par Edouard Michelin.

 

1903 – Le premier Tour de France

Au tout début du XXe siècle se déroule le premier Tour de France, remporté par le cycliste franco-italien Maurice Garin, permettant ainsi de renforcer la popularité du vélo. Par ailleurs, les prochaines décennies feront naître le dérailleur ainsi que le système avec plusieurs vitesses.

Les bienfaits physiques du vélo

Le vélo est bon pour le cœur

Ce n’est pas un secret, rester actifs à un impact sur votre santé et améliore vos conditions physiques. À ce propos, l’OMS préconise au moins 150 minutes d’activité physique d’intensité modérée ou 75 minutes d’intensité soutenue par semaine. De ce fait, pourquoi de ne pas vous tenter au vélo de ville, au VTT, au vélo électrique ou encore au vélo elliptique pour maintenir votre forme physique ?

Ce sport vous permet non seulement de renforcer votre système cardiovasculaire, mais également de renforcer votre cœur en le gardant jeune plus longtemps. En effet, en roulant régulièrement, l’action de pédaler vous fait travailler votre muscle cardiaque, augmentant par ailleurs vos capacités respiratoires et donc votre souffle.

Cela vous permet ainsi de lutter contre les dommages de la sédentarité, à savoir le cholestérol, l’hypertension ou encore l’obésité.

Le vélo fait perdre du poids

Selon les recommandations de l’OMS, il faudrait pratiquer une activité sportive au minimum de 20 à 30 minutes par jour. Seulement, il n’est pas toujours évident de trouver le temps de s’y adonner et encore moins de façon régulière. L’idéal est alors de pratiquer le cyclisme 3 fois par semaine, à raison d’un jour sur deux pour laisser le temps à votre corps de récupérer.

porte bagage vélo

Dans ce cas, dans une démarche écologique et économique, pourquoi ne pas vous rendre sur votre lieu de travail en transports plus verts tels que les transports en commun et descendre quelques arrêts plus loin pour faire le reste du trajet à pied ? Selon la distance de votre trajet, vous pouvez aussi prendre votre bicyclette pour vous y rendre et y installer des sacoches vélo ou encore un porte bagage vélo pour vos dossiers. Cela vous videra la tête et diminuera, dans le même temps, votre stress.

Selon le temps et l’intensité de votre parcours à vélo, vous pouvez dépenser entre 400 et 800 calories environ par séance. Pour éliminer plus de kilos, vous pouvez aussi prolonger vos trajets ou ajouter quelques difficultés supplémentaires comme des montées pour augmenter votre endurance, votre coordination ainsi que votre adresse.

Si votre objectif est de mincir et de vous maintenir en forme, vous devez garder en tête que la régularité est clé dans tous les sports pour apercevoir les résultats escomptés et notamment les bienfaits du vélo sur la silhouette. En revanche, une alimentation saine et équilibrée ainsi qu’une bonne hygiène de vie est primordiale pour accompagner vos efforts et garantir des résultats.

Le vélo travaille les muscles

En intérieur comme en extérieur, vous avez toujours la possibilité de pratiquer le vélo d’appartement ou le vélo elliptique pour vous maintenir en forme et entretenir sa masse musculaire. Ces appareils simples d’utilisation et très efficaces sont d’excellents moyens de brûler des calories et des graisses.

Comme dans tous sports tels que la course à pied, le tennis ou la danse par exemple, le plus important est de rester à l’écoute de votre corps et de progresser à votre rythme. Grâce à ce deux-roues à pédales, tous vos muscles sont en action : vous stimulez vos jambes, votre dos, vos fessiers et même vos bras et vos abdos. Le plus est que le vélo est pareillement une activité idéale pour les personnes souffrant de jambes lourdes.

Le saviez-vous ?

En pratiquant leur sport, les cyclistes maintiennent leur cerveau en bonne santé et lutte contre la démence (maladie affectant la mémoire, la pensée et la capacité à réaliser des tâches quotidiennes). Lorsqu’ils pédalent, le flux sanguin peut augmenter jusqu’à 70 % dans certaines zones spécifiques de l’encéphale. La concentration, la mémoire et la réflexion sont ainsi améliorées dues à une meilleure oxygénation du cerveau.

Consultez notre article sur la lithothérapie pour les sportifs pour utiliser vos pierres naturelles selon les effets recherchés pendant vos exercices physiques et découvrez-les également en forme de bijou !

Les bienfaits psychologiques du vélo

Le vélo favorise la bonne santé mentale

Si vous passez un bon moment pendant ou après un effort physique et que vous vous sentez relativement de bonne humeur, c’est grâce à la sécrétion d’endorphines. Vous vous sentez ainsi connecté à votre corps et à votre esprit, ce qui permet d’équilibrer votre bien-être physique et mental. Par ailleurs, des études ont prouvé que l’activité physique améliore nettement l’humeur et atténue les symptômes liés à la dépression et à l’anxiété.

Ces effets sont d’autant décuplés lorsque l’on pratique en plein air, car le vélocipède a tendance à provoquer un sentiment de liberté et de bien-être. Si vous vivez en appartement avec balcon, vous pouvez utiliser votre vélo d’appartement pour profiter de tous les bienfaits tout en restant chez soi.

Profitez de votre week-end pour partager une sortie en famille avec votre vélo cargo ou votre remorque vélo pratique pour y emmener vos jeunes enfants, votre animal de compagnie et votre pique-nique ! Pensez également à la location de vélos sur votre lieu de vacances, sans oublier bien évidemment votre casque vélo pour plus de sécurité.

Le vélo permet de mieux dormir

Des recherches menées à l’Université de Géorgie sur des femmes et des hommes âgés de 20 à 85 ans ont prouvé que les problèmes de sommeil augmentaient à la suite d’une baisse d’activité physique. Ces résultats étaient d’autant plus prononcés chez les hommes de 40 à 60 ans.

Alors, vous savez ce qu’il vous reste à faire : monter en selle et initier même les bambins aux draisiennes !

Les inconvénients du vélo

Que vous soyez débutant ou confirmé, la pratique du vélo rencontre tout de même certaines contre-indications. Tout d’abord, il est très important de porter un casque vélo, car en cas de chute à vélo sans protection, les conséquences peuvent être plus ou moins dramatiques. À cela, il est conseillé auprès des personnes souffrant d’une insuffisance cardiaque d’éviter ce sport.

Il existe toutefois certaines alternatives pour diminuer l’effort comme le vélo électrique, mais cela ne remplace pas le besoin de pédaler. De plus, ce dernier est dépendant de sa batterie. Il faut régulièrement la recharger, voire la remplacer si celle-ci ne fonctionne plus. Cela peut ainsi entraîner des coûts supplémentaires. Par ailleurs, selon l’amateur que vous êtes, il pourrait manquer de vitesse, car ceux-ci sont bridés à 25 km/h.

En règle générale, si vous souffrez de problèmes de genou, d’arthrose, de sciatique, de lumbago ou de troubles cardiaques et respiratoires par exemple, il vaut mieux rester prudent. En effet, si l’exercice, notamment le pédalage, est trop violent et trop intense, le cycliste peut subir des lésions au niveau du corps.

Si vous avez le moindre doute ou la moindre question du domaine médical, n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant.

Santé Publique France ne le rappellera jamais assez : pratiquez une activité physique régulière pour lutter contre le surpoids et l’obésité, la sédentarité ainsi que la survenue de maladies.

Cet article vous a plu, partagez-le !

Il plaira sûrement à d'autres lecteurs.

[Sassy_Social_Share]

Vous aimerez aussi